L’isolation phonique, ou isolation acoustique, vise à éviter la propagation du bruit.

Dans un milieu compressible, le plus souvent dans l’air, le son se propage sous forme d’une variation de pression créée par la source sonore. Seule la compression se déplace et non les molécules d’air, si ce n’est de quelques micromètres. Le son se propage également dans les solides sous forme de vibrations des atomes appelées phonons. Là encore, seule la vibration se propage, et non les atomes qui ne font que vibrer très faiblement autour de leur position d’équilibre.

Tout bâtiment et infrastructure ou activité « peut être tour à tour « agressé » ou « agresseur » sur le plan acoustique ; il est donc primordial de bien analyser l’environnement sonore autour de la parcelle, la proximité du voisinage et les gênes acoustiques que pourrait générer l’exploitation du bâtiment que l’on a à construire au regard de la destination de celui-ci »1. L’isolation peut être intérieure ou extérieure. Certains matériaux (buttes de terre végétalisée, terrasses végétalisées) peuvent aussi dans une certaine mesure absorber le bruit ainsi ne pas le réverbérer.

Dans le respect parfait des règles de mise en œuvres, le flocage acoustique vous apportera un confort grâce à une réverbération du bruit réduite. Les produits permettant d’obtenir ce type de résultats sont des enduits pâteux de type SONOPHONE ou bien Protec Acoustique. La Protection acoustique peux également s’associé à une protection Coupe feu et Thermique.

Dans le bâtiment (neuf ou en réhabilitation), de même que le thermicien doit éviter les fuites et ponts thermiques quand il travaille à l’isolation thermique, l’acousticien doit prendre en compte des effets de conduction et/ou réverbération des ondes sonores, l’effet de mauvaise jonctions entre parois et parfois les effets sonores induits par l’inclusion des réseaux de fluides (cf. dilatation, bulles, etc.) et de gaines dans le bâti et l’espace intérieur ou extérieur.

 

Domaines d'Application

Structures porteuses en acier Les cavités creuses
Planchers bétons et hourdis Les salles de cinéma
Planchers bois Les médiathèques
Planchers mixtes avec plâtres, lattis-bois etc Les auditoriums
Bac acier collaborant Les studios d’enregistrement
Bardages métallique (aciers mixte en métal)
Sous toiture, coupe feu et pare flamme
Planchers en brique Rouge

 

Flocage Fibreux

Dans cette configuration nous posons d’abord un treillis d’accroche métallique de type nergalto. Le treillis devra être fixé mécaniquement sur une ossature bois ou un rail lui-même spitté sur les solives. Le Flocage fibreux des produits tels que le Protec Acoustique et autres équivalents se réalise par projection pneumatique. Une fois projeté, le flocage sera écrasé de différentes manières suivant les types de supports. Sa couleur finale est dans les tons gris souris clairs.

Flocage Pâteux

Le Flocage pâteux des produits tels que le MK6, le Promaspray P300, le Dossalack 250 ou 350P et autres équivalents se réalise par projection à l’aide de machine à plâtre. Nous effectuons préalablement à la projection d’enduits pâteux une préparation des supports consistant à nettoyer, dégraisser et dépoussiérer les supports. Ensuite à l’aide d’une pompe ou d’un rouleau à colle, nous appliquons le primaire d’accroche qui assurera la bonne tenue du flocage coupe-feu et stable feu. Une fois le flocage Pâteux projeté, celui-ci garde le plus souvent une finition brute de projection. Sa couleur finale varie selon les produits entre le gris clair et le blanc cassé.

 

Brochure