La condensation est le nom donné au phénomène physique de changement d’état de la matière d’un état gazeux à un état condensé (solide ou liquide).

Souvent des signes d’humidité apparaissent sur certains murs causés par des condensations.

Le phénomène s’est amplifié avec l’élévation du coût du chauffage qui conduit d’une part à l’installation de vitrages isolants, de ventilations inappropriées, bouchées ou inexistantes et parfois de chauffage d’appoint sans évacuation (poêles à gaz ou à pétrole sans odeur, notamment) qui sont de gros producteurs de vapeur d’eau. À chaque baisse de température dans le logement, l’excès d’eau dans l’air se dépose toujours aux endroits les plus froids, créant ainsi une zone favorable aux développement des moisissures. Pour régler ce problème il faut chauffer (pour augmenter la capacité en eau de l’air), isoler (pour augmenter la température des points froids) et ventiler (pour évacuer l’air humide) l’habitation.

On remarque que les moisissures apparaissent le plus souvent dans les angles de mur et à la jonction plancher/mur. Ce phénomène est dû aux ponts thermiques. Un pont thermique est une zone ponctuelle ou linéaire qui, dans l’enveloppe d’un bâtiment, présente une variation de résistance thermique. Il s’agit d’un point de la construction où la barrière isolante est rompue. À cause de cette rupture de l’isolant, la température à la surface du plancher est très inférieure à celle de l’air ambiant. C’est cette différence de température qui crée de la condensation et des moisissures. Pour remédier à ce problème, la solution est la mise en œuvre de rupteurs de pont thermique. Le rupteur de pont thermique est un dispositif structurel permettant d’offrir une complète isolation à une structure. Il est composé d’un boitier isolant et de barres en acier qui reprennent les sollicitations de la structure. Il permet de garder une température de surface de plancher assez élevée et évite ainsi le phénomène de condensation et de moisissures.

 

Domaines d'Application

Structures porteuses en acier Pour stabilité au feu sur charpente métallique
Planchers bétons et hourdis Permettant d’obtenir une protection coupe feu
Planchers bois, protection coupe feu par flocage d’isolant incendie Permettant une protection coupe feu ½ heure à 3 heures
Planchers mixtes avec plâtres, lattis-bois etc Flocage coupe feu jusqu’à 3 heures
Bac acier collaborant Projection d’enduits ou laine par flocage coupe feu jusquà 3 heures
Bardages métallique (aciers mixte en métal) Coupe feu 2 heures et 3 Heures
Sous toiture Coupe feu et pare flamme juqu’à 3 heures
Planchers en brique Rouge

 

Flocage Fibreux

Le Flocage fibreux des produits à base de laine de laitier se réalise par projection pneumatique. Nous effectuons préalablement à la projection de laine une préparation des supports consistant à nettoyer, dégraisser et dépoussiérer les supports. Ensuite à l’aide d’une pompe ou d’un rouleau à colle, nous appliquons le primaire d’accroche qui assurera la bonne tenue du flocage anti condensation. Une fois projeté, le flocage sera écrasé de différentes manières suivant les types de supports. Sa couleur finale est dans les tons gris souris clairs.

 

Brochure